Notre initiative

Joignez les mains pour le mariage et la famille en Europe!

Quand on se marie, c’est parce qu’on est si bien ensemble que l’on se sent de réaliser tous les deux l’un des plus grands projets qui soient : fonder une famille.

Et bien-sûr, si l’Etat reconnaît le mariage, ce n’est pas parce qu’il se préoccupe de sentiments, mais parce que le renouvellement des générations et l’éducation des enfants assurent l’avenir de la nation. Cela explique l’importance du mariage, qui – rappelons-le – est une institution, et non un simple contrat.

Le mariage, parce qu’il est fondé sur l’engagement de vivre ensemble dans un esprit de respect mutuel et de responsabilité des enfants à venir, protège la famille.

Et bien-sûr, la famille est essentielle, pour chaque personne et pour la collectivité : elle est le lieu d’accueil et d’éducation des enfants ; elle inscrit chacun dans la chaîne des générations, elle relie les uns aux autres, elle est la première source de gratuité et de solidarité, le meilleur amortisseur social et le meilleur rempart contre la solitude. La famille est également le moteur de l’économie, pour le présent et pour l’avenir.

En bref, la famille est la cellule de base de toute société.

Et pour cette raison, les fondateurs de l’Union européenne avaient prévu que le principe de subsidiarité s’applique à tout ce qui concerne la famille : celle-ci est sous l’entière responsabilité des Etats membres.

Pourtant, depuis quelque temps, les textes de l’Union européenne évoquent de plus en plus souvent la famille. Certains textes vont même jusqu’à définir la famille… mais ces définitions diffèrent d’un texte à l’autre. En outre, de nombreux rapports d’initiative votés ces dernières années concernent la filiation, c’est-à-dire la famille : ils traitent, par exemple, des « droits procréatifs ».

Cela pose d’autant plus problèmes que d’un pays européen à un autre, on conçoit le mariage et la famille avec des divergences grandissantes.

Finalement, comme on ne sait plus de quoi on parle, les textes européens deviennent impossibles à interpréter et à appliquer.

L’Union européenne a donc urgemment besoin de définitions claires et précises du mariage et de la famille. Et, bien-sûr, il faut que ces définitions participent à l’unité de l’Europe en étant fondée sur le socle commun à tous les Etats membres, celui qui correspond à la réalité universelle de l’humanité : le mariage homme/femme et la filiation père/mère/enfant.

MUM, DAD & KIDS vous propose donc de participer à une « initiative citoyenne européenne » (ICE) qui, d’après le règlement UE 211/2011, est prévue pour faire prendre en compte la volonté des citoyens des 28 pays.

En effet, nous sommes certainement très nombreux à voir l’évidence : priver sciemment des enfants de père ou de mère, et d’une filiation vraisemblable, est injuste et aberrant. Le respect du mariage homme/femme et de la filiation père/mère/enfant est donc incontournable !

Si nous sommes très très nombreux à signer, notre appel s’imposera nécessairement à l’agenda politique de l’Europe.

LES GENERATIONS D'ENFANTS A VENIR COMPTENT SUR VOTRE SOUTIEN. MERCI D'AVANCE POUR EUX.

Faites un don
Plus que vous nous aidez, plus nous pourrons accomplir.
Devenir membre